Acheter une voiture

Acheter une voiture au Mexique : comment éviter les ennuis !

S’il y a bien une information que j’aurais aimé connaître avant de venir vivre au Mexique c’est bien la complexité d’y acheter une voiture ! Entre l’absence de contrôle technique, les voitures volés, le processus de vente non encadré ou encore les voitures trafiquées vous ne serez pas épargné ! Dans cette article je vais vous délivrer les meilleurs TIPS pour éviter au maximum les ennuis !

1. Trouver un mécanicien

Au Mexique vous n’avez pas de contrôle technique. Avant même de vous lancer dans les recherches, il faut impérativement que vous trouviez un mécanicien de confiance qui pourra vérifier la voiture mécaniquement. Cela vous coûtera entre 10€ et 15€ la vérification. 

2. La recherche 

Vous pouvez recherchez sur les sites suivants : Mercado Libre, le Market Place de Facebook ou encore DaltonSeminuevos

Au Mexique, il existe de nombreux revendeurs d’occasions (Seminuevos), n’hésitez pas à vous déplacer sur place ou encore chez les concessionnaires. Bien que ce soit des professionnels, je vous conseille de faire systématiquement vérifier la voiture par votre mécanicien. L’achat de voitures d’occasions au Mexique est un vrai business et il est très mal encadré. 

3. La sélection des vendeurs 

  • Demandez systématiquement, en amont de la vérification mécanique, la facture d’origine (Recto/Verso si plusieurs propriétaires), le « baja » (document qui atteste que les plaques du précédent propriétaire ont bien été rendues), le document qui atteste qu’il n’y a aucune amende à payer et toutes les factures d’entretiens. 
  • Demandez à faire la vérification technique directement chez votre garagiste. Peu de propriétaires se déplaceront (car ils vendent des épaves ou pire des voitures volées), cependant ceux qui le feront ont plus de chance d’être honnête. 

Entre ceux qui ne vous répondent pas et ceux qui vous répondent mais ne se déplaceront jamais, il faudra vous armer de patience !

4. L’acte de vente

La voiture et les documents ont été vérifiés. Vous souhaitez maintenant procéder à la vente. Pour cela le vendeur doit vous transmettre le « baja » et  la facture d’origine où sera rédigée au dos l’acte de vente avec la signature du propriétaire. 

Concernant le financement, si vous n’avez pas de compte bancaire mexicain, je vous conseille vivement de retirer des Pesos chaque semaine et cela dès votre arrivée. Les banques au Mexique n’autorisent que de petits retraits. D’ailleurs pour vos gros retraits, je vous conseille de retirer à la Banorte. 

5. Les plaques ou le permis de circulation probatoire

Deux solutions s’offrent à vous : faire les plaques auprès de l’administration mexicaine ou faire une demande de permis de circulation probatoire chaque mois. 

Nous ne sommes restés qu’une année, nous avons privilégié le permis de circulation mensuel car le coût était similaire. Le coût d’un permis de circulation varie mais tourne autour de 200P par mois. Le coût des plaques varient également (nous sommes au Mexique rien n’est fixe) mais cela tourne autour des 2500P. La demande de permis de circulation probatoire peut se faire directement auprès de votre mécanicien. 

Si vous résidez à San Luis Potosi et que vous souhaitez déléguer la partie administrative de création de vos plaques d’immatriculation vous pouvez faire appel à Mexmove.

6. L’assurance 

Nous avons choisi l’assurance CHUBB car c’est la seule qui nous assurait à 100% avec le minimum de franchise. Ce n’est pas la moins cher mais c’est la plus complète. Vous pouvez aussi souscrire une assurance chez AXA ou Allianz. Pour une année d’assurance cela nous a coûté environs 6700P.

Envie de découvrir mes voyages au Mexique ?

De Oaxaca à Puerto Escondido : 10 jours inoubliables !

Road-trip de 10 jours dans la péninsule du Yucatan : itinéraire et bons plans !

Basse-Californie Sud 10 jours : le meilleur itinéraire !